Pour la première fois dans l'histoire, un Belge a franchi le cut d'un tournoi Majeur. A l'US Open vendredi à Mamaroneck, New York, ils sont même deux: Thomas Pieters, 27 ans, Anversois, et Thomas Detry, 27 ans aussi, Bruxellois, pour sa première participation lui à un tournoi du Grand Chelem. Dans cette épreuve du PGA Tour dotée de 12,5 millions de dollars, Thomas Pieters, auteur d'un brillant premier tour, doit reculer certes de cinq places pour figurer au 7e rang, malgré une bonne entame de deuxième parcours. Après deux birdies, il a en effet du concéder 6 bogeys sur les neuf derniers trous. Il se situe à quatre coups de l'Américain Patrick Reed (-4) qui s'est emparé des commandes grâce à un birdie au dernier trou. Il devance Bryan DeChambeau auteur de la meilleure carte (68) d'une journée très venteuse, fatale à Tiger Woods. Thomas Detry a de son côté réussi à franchir le cut avec une 22e place à l'issue des deux premiers tours. Un premier parcours en 71 coups, un second à 72 (avec deux birdies et quatre bogeys) lui suffisent pour poursuivre son Majeur. Justin Thomas, leader la veille à Mamaroneck, New York, après un superbe 65, a été en difficulté (73) et glissé à la 3e place à deux longueurs de Reed, qui s'est accroché jusqu'au bout pour limiter la casse. Au lendemain de son superbe trou en un qui l'a lancé idéalement dans le tournoi, c'est un birdie sur le N.9, le cinquième pour contrecarrer cinq bogeys, qui est venu rééquilibrer la carte (70) du vainqueur du Masters d'Augusta 2018 et finalement le maintenir devant DeChambeau. Derrière, lui, à une longueur, Justin Thomas, lauréat de l'USPGA en 2017 mène un trio également composé de l'Espagnol Rafael Cabrera Bello (70) et de l'Américain Harris English (70) qui eux sont en quête de leur premier Grand Chelem. Quant au N.1 mondial et favori de l'épreuve Dustin Johnson, il a fait mieux que la veille en réussissant le par, soit trois coups de moins. Et du coup, lui aussi grignote jusqu'à la 22e place (+3), aux côtés de Thomas Detry. A leurs côtés se trouve Rory McIlroy sur un terrain plus glissant. Il a terriblement souffert (76) après sa plutôt bonne première journée (67). Tiger Woods, en quête d'un 16e titre majeur, comme Collin Morikawa, Justin Rose, Jordan Spieth et Phil Mickelson, n'a pas passé le cut. Sa carte de 77 a résulté de deux double-bogeys, cinq bogeys et deux birdies. "C'est frustrant de ne pas rester ici pour le week-end", a déploré Woods qui doit à présent se tourner vers le Masters d'Augusta dont il est le tenant et qui se déroulera mi-novembre. - Classement après le 2e tour (par 70): 1. Patrick Reed (USA) 136=66-70 -4 2. Bryson DeChambeau (USA) 137=69-68 3. Rafael Cabrera Bello (Esp) 138=68-70 . Harris English (USA) 138=68-70 . Justin Thomas (USA) 138=65-73 6. Jason Kokrak (USA) 139=68-71 7. Hideki Matsuyama (Jap) 140=71-69 . Xander Schauffele (USA) 140=68-72 . Brendon Todd (USA) 140=68-72 . Thomas Pieters (BEL) 140=66-74 . Matthew Wolf (USA) 140=66-74 ... 22. Thomas Detry (BEL) 143=71-72 . Dustin Johnson (USA) 143=73-70 . Rory McIlroy (IdN) 143=67-76 Ne franchissent pas le cut: ... 73. Gary Woodland (USA) 148=74-74 89. Tiger Woods (USA) 150=73-77 ... (Belga)