Le chef de la majorité démocrate au Sénat américain Chuck Schumer s'est montré confiant mardi sur l'adoption, probablement dès cette semaine, du plan de relance voulu par Joe Biden, qui devra ensuite être soumis à un vote final à la Chambre des représentants."Nous entamerons dès demain (mercredi) l'examen du plan de sauvetage américain" censé redresser la première économie mondiale, frappée par la pandémie. "Et nous aurons suffisamment de voix pour l'adopter", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. La Chambre, également contrôlée par les démocrates, a approuvé samedi un plan de 1.900 milliards de dollars, qui comprenait une hausse du salaire minimum horaire fédéral. La version examinée cette semaine au Sénat n'inclura pas cette augmentation, pour une question de règles régissant les textes budgétaires. Les sénateurs démocrates n'ont pas encore annoncé s'ils apporteraient d'autres modifications au texte. Un vote pourrait avoir lieu dès jeudi et tous s'attendent au Sénat à une longue nuit de débats et de votes sur des amendements. L'influent chef de la minorité républicaine Mitch McConnell est fermement opposé au texte, et a de nouveau exhorté ses troupes mardi à voter contre. "Il s'agit d'une proposition extrêmement chère, largement sans lien avec le problème" de la pandémie, a-t-il déclaré en conférence de presse. "Nous allons nous battre contre", a-t-il mis en garde. Les démocrates disposent d'une très courte majorité à la chambre haute, avec 50 sénateurs contre 50 républicains. En cas d'égalité, la vice-présidente Kamala Harris dispose d'une voix pour départager le vote. Après le vote du Sénat, le texte harmonisé devra repartir à la Chambre pour un vote final. Les démocrates veulent adopter le texte avant le 14 mars, lorsque le versement d'allocations chômage prolongé dans un précédent plan d'aide cessera. (Belga)