2,2% des automobilistes contrôlés à l'alcool lors de la dernière campagne Bob étaient positifs, a indiqué jeudi l'Institut pour la sécurité routière Vias. Près de 110.000 conducteurs ont été contrôlés, essentiellement en journée compte tenu du couvre-feu, lors de la campagne hivernale qui s'est tenue du 11 décembre au 25 janvier.Malgré le couvre-feu, un nombre important de conducteurs circulaient la nuit sous l'emprise de l'alcool, déplore l'institut de mobilité. "Leur pourcentage était d'ailleurs 3 à 4 fois plus élevé que pendant la journée. Les nuits de semaine, 8% des conducteurs contrôlés étaient positifs; les nuits de week-end, 7%. Au total, 779 conducteurs ont été pris avec une alcoolémie trop élevée la nuit. Cela représente une moyenne de 18 conducteurs pour chaque nuit de la campagne Bob." Les données de cet hiver si particulier en raison de la crise sanitaire sont difficilement comparables à celle de la campagne hivernale précédente qui s'était étalée sur près de 10 semaines et lors de laquelle aucun couvre-feu n'était en vigueur. Plus d'un demi-million d'automobilistes avaient alors été contrôlés, dont 1,8% étaient positifs. Il s'agissait du résultat le plus bas depuis le lancement des campagnes Bob en 1995. (Belga)