Plus de 200 nouveaux acteurs se sont engagés vendredi à faire la promotion d'une alimentation plus durable lors la troisième séance de signatures du "Green Deal cantines durables" de la Région wallonne, qui se tenait à Namur. Le gouvernement wallon a également profité de l'occasion pour lancer le label "Cantines durables".Lancé en janvier 2019, le "Green Deal" compte désormais plus de 500 signataires. En tout, cela représente 200 cantines et quelque 120.000 repas chauds par jour qui basculent progressivement vers une alimentation plus saine et durable. Les signataires sont des entreprises, des associations, des fédérations, des administrations, des écoles, des maisons de repos, des hôpitaux ou encore des universités. On recense également 137 producteurs wallons, qui fournissent aux cantines leur production. La troisième séance de signatures qui s'est tenue vendredi à Namur était la dernière du programme "Manger demain" de la Région wallonne. Elle a aussi servi d'écrin au lancement du label "Cantines durables", second pilier du processus vers une alimentation plus durable dans les cantines. "Ce label est l'opportunité, pour les cantines signataires du Green Deal qui le souhaitent, de poursuivre leur investissement en faveur d'une alimentation durable, en allant plus loin dans leurs engagements", ont expliqué les autorités. "Alors qu'elles fixent elles-mêmes leurs objectifs dans le cadre du Green Deal, elles sont tenues ici de respecter un cahier des charges défini dans le cadre du label." Suivant un principe d'amélioration continue, le label est construit sur trois niveaux auxquels correspond un nombre croissant de critères à respecter. Le respect de ceux-ci sera vérifié par un organisme certificateur indépendant. Les cantines peuvent entrer dans le programme de labellisation directement au niveau qui leur convient, et ce pour une durée de 3 ans renouvelable (avec ou sans changement de niveau). "La participation au programme de labellisation est totalement gratuite. De plus, les accompagnements individualisés et les formations collectives dispensées dans le cadre du Green Deal serviront également pour le label Cantines durables", a encore précisé le gouvernement wallon. (Belga)