Il n'y aura plus de vente de tickets dans les bus, a indiqué vendredi le ministre-président wallon Elio Di Rupo sur Bel-RTL, à la suite des décisions du Conseil national de sécurité qui entreront en vigueur à partir de samedi. Concernant les transports en commun en Wallonie, le gouvernement recommande "de privilégier la marche et le vélo pour les courtes distances et, dans la mesure du possible, de différer les déplacements pour éviter les heures de pointe". Dans les bus, la montée à l'arrière est permises et la vente de titres de transport dans le véhicule ne sera plus assurée. Ces mesures sont prises pour éviter les contacts physiques entre conducteurs et voyageurs. La Flandre a confirmé des mesures similaires. (Belga)