Près de 500 journalistes venus de 30 pays sont attendus du 15 au 17 novembre en Tunisie pour les premières Assises du journalisme de Tunis, visant à promouvoir des médias "utiles" au citoyen et à la démocratie.Ces assises sont organisées à l'initiative de l'association française Journalisme et citoyenneté à l'origine des Assises du journalisme de Tours, manifestation annuelle en France. Les organisateurs espèrent que les Assises de Tunis deviendront un rendez-vous bisannuel "incontournable pour ceux qui croient à une information de qualité", a indiqué dimanche à l'AFP le président de l'association, Jérôme Bouvier. Des échanges sont prévus pendant ces trois jours entre journalistes, directeurs de journaux, blogueurs, pigistes, étudiants et enseignants en journalisme, mais aussi associations et organismes du bassin méditerranéen, d'Afrique et de l'Europe du nord francophone. Des débats ouverts au public et des ateliers professionnels aborderont l'indépendance des médias publics, la désinformation, la sécurité numérique ou encore les nouveaux outils du journalisme. Les Assises de Tunis prévoient notamment de mettre en place un réseau de journalistes d'investigation francophones sur les deux rives de la Méditerranée, afin de promouvoir une collaboration essentielle pour des sujets aux ramifications souvent transnationales. (Belga)