Plusieurs régions/départements de France se sont rajoutés aux destinations pour lesquelles une quarantaine est exigée, selon le site des Affaires étrangères mercredi. Les départements de Paris, Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de la Sarthe, de l'Hérault et des Alpes-Maritimes, en plus des Bouches-du-Rhône, de la Guyane française et de Mayotte, passent en code rouge. Ces destinations de voyage sont désormais classées comme non autorisées, et, au retour, le dépistage ou la quarantaine sont obligatoires. Plusieurs régions d'Espagne ne sont désormais plus accessibles. C'est le cas de la communauté autonome de Cantabrie, Salamanque et Valladolid dans la communauté autonome de Castille-et-León, la communauté autonome de La Rioja et la province de Guadalajara dans la communauté autonome de Castille-La Manche. Elles s'ajoutent à la communauté autonome d'Aragon, la communauté autonome de Madrid, la communauté autonome de Navarre, la communauté autonome du Pays Basque, la province de Barcelone et province de Lleida (communauté autonome de Catalogne), les provinces de Soria, Burgos, la province d'Almería (communauté autonome d'Andalousie) et les Iles Baléares. La principauté d'Andorre s'inscrit elle-aussi en rouge. La région italienne de Vénétie est quant à elle désormais classée orange, c'est-à-dire nécessitant une vigilance accrue pour s'y rendre et un dépistage et une quarantaine conseillée au retour. (Belga)