Plusieurs architectes, promoteurs, développeurs et constructeurs sont venus aux renseignements concernant le projet de reconversion de l'ancien site d'HDB de Verviers, un des fleurons régionaux à l'âge d'or de l'industrie textile, a indiqué mercredi Freddy Breuwer, l'échevin verviétois de l'aménagement du territoire, au terme du salon de l'immobilier MIPIM Ardent, organisé au Val Benoit à Liège.Cette reconversion, sur un terrain de 4,5 hectares, propriété de la SPI (l'agence de développement économique pour la province de Liège), prévoit la construction de 210 logements. Le Masterplan du site, réalisé par la SPI et la Ville de Verviers, en concertation avec la Région wallonne, vient d'être validé par le collège communal verviétois. Il a été présenté mercredi aux investisseurs. Le premier lot de 2,1 hectares, permettant la construction d'une centaine de logements, a d'ailleurs été mis en vente au prix minimum de 42 euros/mètre carré. Le prix ne sera pas le seul critère sur lequel le jury se basera pour départager les candidats-acquéreurs, qui ont jusqu'au 30 septembre pour déposer une note d'intention et une esquisse de leur projet. "La qualité et l'aménagement du projet compteront pour 70% des points. Nous voulons un véritable lieu de vie qui sera orienté vivre ensemble, durable, un aspect visuel soigné et une revitalisation générale du quartier", assure l'échevin verviétois qui espère que 4 ou 5 projets seront déposés pour ce lot en bord de Vesdre. La reconversion du site où l'on produisait des machines textiles était attendue depuis 2014. (Belga)