Un fonds européen créé au début de la crise sanitaire du coronavirus afin de soutenir les petites et moyennes entreprises en difficulté n'a jusqu'ici été que d'une aide limitée.Le fonds devait mettre à disposition jusqu'à 200 milliards d'euros, mais un seul contrat de financement mobilisant 100 millions d'euros a été signé fin janvier, selon les derniers chiffres communiqués par la Banque européenne d'investissement (BEI) à l'agence de presse DPA. Il y a eu des mois de retard dans la mise en place du fonds, qui avait fait l'objet d'un accord entre les Etats membres au mois d'avril dernier dans le cadre d'un ensemble de mesures de soutien mobilisant 540 milliards d'euros. A l'époque, le président de la BEI, Werner Hoyer, avait décrit le fonds comme "une réponse opportune et ciblée aux besoins urgents des petites et moyennes entreprises européennes". La BEI a déclaré que la lenteur du déploiement était le résultat d'un retard dans les contributions des différents Etats membres ainsi que d'un retard subséquent de son approbation par la Commission européenne, qui n'est intervenue qu'en décembre. (Belga)