Thomas De Gendt a attendu le quatrième jour de la course d'ouverture australienne Tour Down Under pour effectuer sa première échappée au long cours de la saison. "C'est ce que j'avais en vue aujourd'hui", a-t-il déclaré à l'issue de la 4e étape. Au début de la quatrième étape, le coureur du Lotto Soudal et cinq autres coureurs sont partis ensemble. L'échappée a échoué au pied de la Corkscrew Road, la côte de première catégorie décisive en vue de la victoire d'étape. De Gendt a été récompensé avec le prix de la combativité et a ainsi été autorisé à monter sur le podium. "J'avais comme objectif de réussir l'échappée du jour. Ce fut relativement facile parce que les sept à huit premiers kilomètres étaient assez vallonnés. Je savais qu'aujourd'hui, il n'y aurait que des coureurs forts dans l'échappée. J'ai tout de suite senti que nous formions un groupe fort. Nous avons livré une sorte de contre-la-montre par équipe", a expliqué De Gendt sur le site internet de son équipe. "Pendant trois heures, nous avons roulé à pleine puissance pour voir comment le peloton allait réagir. Là-bas, ils ont dû régler toutes les voiles pour maintenir notre avance maximale de cinq minutes et demie. Quatre ou cinq équipes ont ensuite dû unir leurs forces pour nous reprendre. À la fin, Miles Scotson a essayé de s'échapper de notre groupe. Si nous étions restés ensemble plus longtemps, je pense qu'il y avait une chance que l'un des fuyards puisse aller remporter la victoire." "Je n'ai peut-être pas été le plus fort dans l'échappée aujourd'hui, j'ai eu quelques crampes à la fin. La condition est bonne mais pourrait bien sûr être encore meilleure. Qui sait, je réessaierai peut-être dimanche, mais gagner à Willunga Hill est une utopie. Ensuite, la bataille pour la victoire finale est acharnée, la victoire d'étape devient donc une tâche extrêmement difficile." (Belga)