La République tchèque a décrété jeudi un état d'urgence de 30 jours face à l'épidémie de coronavirus, fermant ses frontières aux voyageurs des "zones à risque", soit quinze pays dont la Belgique, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni. "Nous avons aussi interdit aux citoyens tchèques d'entrer dans ces zones à risque", a déclaré aux journalistes le Premier ministre Andrej Babis. Tous les ressortissants tchèques actuellement à l'étranger pourront rentrer chez eux, et seront soumis à une quarantaine préventive s'ils reviennent d'une zone à risque, selon la radio publique Radio Prague. Le Premier ministre a annoncé également l'interdiction des événements culturels ou autres rassemblant plus de 30 personnes, et la fermeture des restaurants entre 20H00 et 06H00, pour freiner la progression du coronavirus. Les salles de sport, les piscines, bibliothèques et galeries doivent également fermer au public à compter de ce vendredi matin, précise la radio publique. (Belga)