L'ancien vice-président américain Joe Biden ajoute l'Arkansas et le Minnesota aux cinq autres États qui le plébiscitent lors du "Super Tuesday". Joe Biden est donc déjà vainqueur dans la moitié des États sur les 14 où les démocrates se prononcent lors d'élections primaires organisées simultanément mardi. Joe Biden a remporté le vote de la primaire démocrate en Arkansas et au Minnesota, après avoir gagné les scrutins au Tennessee, en Oklahoma, en Alabama, en Caroline du Nord et en Virginie, lors du "Super Tuesday", selon les projections des médias américains AP et Politico à la sortie des urnes. Avec ces multiples victoires, le septuagénaire s'arroge à ce stade la moitié des États s'exprimant lors des primaires démocrates organisées dans 14 États mardi, contre deux États pour son rival Bernie Sanders. Marqué plus à gauche, celui-ci ne s'est imposé à ce stade durant le "Super Tuesday" que dans son bastion du Vermont et au Colorado. Néanmoins, Bernie Sanders est en bonne place pour décrocher les États du Texas et de la Californie qui comptent le plus grand nombre de délégués, respectivement 228 et 415. Plus d'un tiers des délégués démocrates vont être élus dans 14 États américains mardi, lors d'une primaire à l'allure quasi nationale, le "Super Tuesday". Le soutien de la majorité des 3.979 délégués, soit au moins 1.991, est nécessaire pour être nommé candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine le 3 novembre et y défier le républicain Donald Trump. (Belga)