De nombreux alliés du président Donald Trump au Congrès ont affirmé samedi, à l'issue de la victoire du démocrate Joe Biden, que l'élection présidentielle américaine n'était pas terminée, faisant référence au décompte des votes en cours et aux allégations infondées de fraude généralisée."Les médias n'ont pas à déterminer qui est le président", a déclaré le sénateur Josh Hawley du Missouri sur Twitter. "Le peuple (peut) le faire. Lorsque tous les votes légaux auront été comptés, les recomptages terminés et les allégations de fraude traitées, nous saurons qui est le gagnant." Le législateur texan Jodey Arrington, membre de la Chambre des représentants des États-Unis, a déclaré qu'il "serait imprudent d'accepter un résultat avant que les recomptages ne soient définitifs et qu'il ait été examiné par les tribunaux et jugé juste et précis". (Belga)