Le démocrate Joe Sestak a mis un terme dimanche à sa campagne pour l'élection présidentielle américaine de 2020, passée quasi inaperçue. "Sans le privilège d'une couverture médiatique nationale, il est injuste de demander à d'autres de garder leur détermination ou de sacrifier des ressources plus longtemps encore", a écrit l'ancien amiral de l'US Navy sur Twitter. L'ancien élu de la Chambre des représentants, 67 ans, n'a en effet jamais eu l'occasion de défendre ses idées lors des débats télévisés successifs entre démocrates, faute de soutien suffisant dans les sondages. Quatre candidats se sont nettement détachés pour affronter en novembre 2020 le président Donald Trump: l'ancien vice-président Joe Biden, les sénateurs Elizabeth Warren et Bernie Sanders, et le maire de South Bend (Indiana, nord) Pete Buttigieg. (Belga)