Réda Kriket, accusé d'avoir projeté un attentat djihadiste en France en 2016, déjoué avec la saisie en mars 2016 d'un arsenal de guerre dans un appartement de la région parisienne, a été condamné vendredi à Paris à 24 ans de réclusion criminelle.La cour d'assises spéciale, qui a assorti cette peine d'une période de sûreté des deux tiers, n'a pas donné les motivations de sa décision. Le parquet national antiterroriste (Pnat) avait réclamé la perpétuité à son encontre. (Belga)