Le Conseil des ministres a approuvé vendredi un projet d'arrêté royal permettant dans certains cas la prolongation en 2022 du statut de personne atteinte d'une affection chronique, suite à la pandémie de Covid-19, annonce samedi le ministre des Affaires sociales Frank Vandenbroucke (Vooruit).Le projet prévoit une mesure particulière qui déroge aux conditions d'octroi habituelles de ce statut suite à la pandémie de Covid-19 pour les années 2021 et 2022. Cette mesure consiste à octroyer le statut "affection chronique" pour les années 2021 et 2022 ou le prolonger en 2022, en neutralisant l'année 2020. Cette mesure doit permettre d'éviter que des bénéficiaires ne puissent pas se voir accorder ou prolonger le statut en raison du report ou de la suspension de soins en 2020. (Belga)