Lors de l'assemblée générale de la Pro League du lundi 27 avril, les 24 clubs professionnels doivent voter pour savoir s'ils acceptent de mettre définitivement un terme à la compétition de D1B sans avoir à jouer le match retour de la finale qui doit décider de l'accès à la D1A. L'OH Louvain a mis un tel vote à l'ordre du jour mercredi, selon l'agence de presse Belga. En principe, l'assemblée générale, qui réunit les 24 clubs professionnels belges, ne devait que se prononcer sur la poursuite ou non de la D1A après 29 journées de compétition. C'est la proposition unanime du conseil d'administration de la Ligue Pro prise le 2 avril, qui a laissé la porte entrouverte pour jouer le match retour de la finale de D1B entre Beerschot et l'OH Louvain, à huis clos ou non. Le match aller à Anvers s'est terminé sur le score de 1-0. Oud Heverlee Louvain a demandé aux 24 clubs professionnels de prendre également position sur le sort de la D1B. "Si le football ne peut pas être joué en D1A pour des raisons de sécurité, pourquoi peut-il être joué en Proximus League", estime-t-on à Den Dreef. OHL a mis un vote obligatoire à l'ordre du jour. Si la D1B est arrêtée maintenant, il n'est pas clair quel club doit être promu. OHL et Beerschot sont déjà d'avis qu'ils peuvent aller ensemble en D 1A. En théorie, un nouveau format de compétition est nécessaire pour cela, mais les dossiers de licence peuvent apporter un certain soulagement. Si Ostende, Mouscron et/ou le Standard, via la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), obtiennent leur licence, il y aura peut-être de la place pour deux promus. Un groupe de travail de la Pro League examine actuellement les modalités de montée et de descente. . (Belga)