Quelques dizaines de personnes ont profité du "rideau des câlins" installé à Maurage pour briser le manque de toucher consécutif à la crise du coronavirus et aux mesures de distanciation. La structure a permis aux citoyens d'étreindre leurs proches sans danger, grâce à un dispositif en plastique.Un cadre en bois auquel avait été accrochée une grande bâche en plastique dotée de manches pour y glisser les bras a permis aux citoyens, samdi à Maurage, d'enfin éteindre leurs proches, respectant ainsi les mesures de distanciation physique. Le "rideau des câlins" avait été installé samedi sur la place du village, l'initiative de la Ville de La Louvière. "Nous avons accueilli des citoyens de Manage et des villages environnants, notamment de Boussoit, Trivières, La Hestre", a expliqué Ketty Ignini, du service Plan de cohésion sociale de La Louvière, en charge de l'animation du Rideau des Câlins. "Le plus souvent, des duos parents-enfants se sont présentés. Le dispositif, équipé de barrières nadar, garantissait la distanciation physique. Les personnes enfilaient, après s'être désinfecté les mains, de grands gants de vétérinaire à usage unique et se présentaient au 'rideau' pour s'étreindre en toute sécurité." L'initiative sera répétée le 18 juillet sur la place du village de l'entité louviéroise de Trivières. (Belga)