L'avis des commerçants de la ville de Liège concernant la réouverture des commerces non-essentiels est très mitigé, a indiqué samedi Jean-Luc Vasseur, le président de l'ASBL Commerce Liégeois. Les commerçants craignent qu'il y ait peu de monde dans le centre-ville suite à la fermeture prolongée de l'Horeca.Dès mardi, les commerçants liégeois pourront rouvrir leur commerce. Ils ne sont pourtant pas convaincus par cette annonce, notamment à cause de la prolongation de la fermeture dans le secteur Horeca. "L'ouverture est une bonne chose, mais c'est surtout grâce à l'Horeca que les commerces peuvent vivre en centre-ville. On remarque, en moyenne, une diminution de 60% de la fréquentation des commerces suite à la fermeture de l'Horeca", explique Jean-Luc Vasseur, président de l'ASBL Commerce Liégeois. Pour le responsable de cette association dont l'objectif est de fédérer tous les commerçants de la Ville de Liège, il fallait que la réouverture des commerces se produise maintenant : "C'est mieux d'ouvrir maintenant, si nous avions dû attendre le 15 décembre, cela aurait été le rush dans les magasins. On aurait même pu déjà rouvrir ce week-end, la plupart des commerces sont quasiment prêts car la marchandise est déjà en stock." Selon Jean-Luc Vasseur, les clients sont craintifs et ils ne devraient pas y avoir de flux important dans les prochains jours. "Enfin, je ne l'espère pas," conclut-il. (Belga)