Un accord a été conclu samedi soir entre le secteur financier et le gouvernement fédéral afin de faire face aux conséquences économiques de la crise du coronavirus. Il prévoit notamment un report de tous les remboursements de crédits - y compris les crédits hypothécaires - pour les entreprises non financières et les indépendants viables jusqu'au 30 septembre prochain; une mesure qui s'étend également aux ménages pouvant justifier d'un préjudice financier lié à l'épidémie. Le Fédéral va par ailleurs activer un régime de garantie pour l'ensemble des nouveaux crédits et des nouvelles lignes de crédit d'une durée maximale de 12 mois que les banques octroient aux entreprises non financières et aux indépendants viables, "afin de continuer à financer l'économie réelle", a expliqué dimanche le ministre fédéral des Finances, Alexander De Croo (Open Vld). Le montant total de cette garantie -s'élève à 50 milliards d'euros, "soit 10% du PIB belge", a précisé le ministre. "Notre société est touchée très violemment par cette crise. Le gouvernement avait déjà pris des mesures exceptionnelles, en prévoyant notamment le report du paiement des impôts. Mais nous pensons que ces mesures sont insuffisantes car les coûts fixes persistent. Il faut éviter un effet domino", a-t-il poursuivi. "Nous voulons vraiment faire le maximum pour préserver la santé des citoyens mais aussi leur emploi", a conclu M De Croo. (Belga)