Pour leur première compétition de triathlon depuis le début de la crise sanitaire en Europe, Claire Michel et Valérie Barthelemy ont choisi de concourir dimanche lors des championnats de la mer Baltique, disputés sur un format sprint et sans public, à Riga, en Lettonie. Une rentrée réussie pour les deux membres du relais des Belgian Hammers puisqu'elles ont fait seules la course en tête devant 11 autres concurrentes, avant que Barthelemy ne distance sa coéquipière en course à pied. Au final, Barthelemy, 29 ans, a bouclé victorieusement les 375 m de natation, 12, 6 km de vélo et 3,2 km de course à pied, devançant de quelques secondes Michel, 31 ans, l'Ukrainienne Yulia Yelistratova complétant le podium à bonne distance des deux Belges. Les deux triathlètes ont clôturé de cette manière un stage de trois semaines à Otepää, en Estonie, où elles espéraient disputer fin août l'Euro de triathlon, entre-temps annulé. Pour Michel, médaillée de bronze de l'Euro 2019, il s'agissait également de sa rentrée en compétition après une longue revalidation à la suite d'une fracture de la rotule gauche subie fin octobre 2019 lors d'un accident à vélo. Barthelemy enchaînera dimanche prochain avec une manche de la Super League de triathlon à Rotterdam (P-B), où elle sera opposée à 9 autres féminines de premier plan sur différentes courses de format particulier, où le vélo et la course à pied se disputeront de manière virtuelle. (Belga)