À la suite de l'annonce du transporteur américain FedEx-TNT de procéder au licenciement de 671 travailleurs et à la modification de 861 contrats, les villes de Liège et de Herstal ont adopté au terme de leur conseil communal respectif de lundi une motion demandant à la direction de l'entreprise de revenir sur sa récente décision et de préserver l'activité logistique à Liege Airport.Certains conseillers communaux se disent d'autant plus indignés par cette décision qu'à Liège l'entreprise a dégagé "un bénéfice de trois millions d'euros l'année écoulée et que le groupe a réalisé un bénéfice qui dépasse le milliard d'euros au niveau mondial". Une motion similaire avait été votée en urgence au conseil communal de Seraing le 19 janvier dernier. Ladite motion sera prochainement envoyée au gouvernement wallon, à la direction de FedEX-TNT, à la direction de Liege Airport ainsi qu'aux 23 communes de l'arrondissement de Liège. (Belga)