Stefanos Tsitsipas, qui a poussé Novak Djokovic dans un cinquième set après avoir été mené deux manches à zéro en demi-finale de Roland-Garros vendredi, a expliqué ensuite qu'une récente blessure "s'est réveillée" en fin de match. Mené deux sets à zéro et exposé à une balle de match au bout d'environ deux heures de jeu, Tsitsipas (6e) ne s'est finalement incliné que 6-3, 6-2, 5-7, 4-6, 6-1 après quasiment quatre heures de combat. "Malheureusement, vers la fin du match, une blessure que j'avais eue à Rome s'est réveillée", a-t-il déclaré en conférence de presse, sans en préciser davantage la nature. Au cours de sa demi-finale, le jeune Grec (22 ans) a fait appel au médecin pour une douleur au niveau des adducteurs gauches. "C'est devenu difficile de terminer le match en continuant à me battre, avec un esprit combatif. Mais j'ai fait de mon mieux malgré ça", a poursuivi Tsitsipas. "Je suis content d'être revenu de deux sets à zéro et d'être resté dans le match le plus longtemps possible (...) C'était un beau retour, je crois que j'ai joué du super tennis après, sauf dans le cinquième set, pour lequel mon corps n'était pas prêt. Je n'étais plus vraiment présent physiquement", a-t-il développé, en se décrivant "heureux et triste à la fois". (Belga)