Une délégation de la coalition Climat, accompagnée de saint Nicolas, a rencontré lundi matin le Premier ministre Alexander De Croo, au 16 rue de la Loi à Bruxelles, pour l'appeler à incarner des ambitions climatiques fortes au prochain Conseil européen qui aura lieu jeudi et vendredi.Quelques centaines de lettres et dessins d'enfants lui ont été délivrés. Ils ont été réalisés dans le cadre de la campagne de la Coalition Climat lancée le 20 novembre. Avec saint Nicolas, la coalition voulait encourager à faire de la Belgique une bonne élève en matière climatique. "Alexander De Croo nous a dit qu'il espérait vraiment encore pouvoir arriver au sommet européen avec une ambition renouvelée de la part de la Belgique", rapporte Nicolas Van Nuffel, président de la coalition Climat. "Des négociations intenses ont lieu actuellement entre le gouvernement fédéral et les trois Régions." Le président explique que les 70 organisations de la société civile belge qui composent la coalition Climat poursuivent un objectif immédiat par la série d'actions menées ces derniers jours. "Il faut que la Belgique choisisse la voie de l'ambition lors du Conseil européen des 10 et 11 décembre et du sommet international du 12 décembre. (...) Le 12 décembre, seuls les pays annonçant de nouvelles ambitions pourront prendre la parole. Il est encore temps. Cela signifie que la Belgique doit plaider pour une réduction de minimum 60% des émissions de gaz à effet de serre européennes d'ici 2030. En même temps, notre pays doit organiser une conférence nationale pour une transition juste et rehausser sa contribution au financement climat international". Du 30 novembre au 2 décembre, une manifestation de 60 heures avec 60 représentants de différentes organisations a été organisée devant les gouvernements wallon, bruxellois, flamand et fédéral. Jeudi, la coalition Climat fera encore entendre sa voix avec une action symbolique en marge du début du Conseil européen. (Belga)