Le chef du groupe MR au conseil communal de Schaerbeek, Georges Verzin, a décidé de quitter le Mouvement Réformateur, a-t-il annoncé mardi soir. Il siégera désormais comme élu indépendant libéral et entend défendre une ligne libérale progressiste, a-t-il précisé à l'agence Belga.Selon lui, les négociations entre la Liste du Bourgmestre et le MR ont par ailleurs échoué, mais c'est sans lien avec son départ. D'après M. Verzin, les négociations auxquelles avait pris part le président du Mouvement Réformateur ont achoppé sur le refus du parti libéral de se fondre dans la Liste du Bourgmestre en 2024. M. Verzin s'expliquera quant à lui davantage sur son choix, mercredi en cours de journée, a-t-il indiqué. On avait appris à la mi-septembre que des discussions avaient été ouvertes entre le ministre bruxellois Bernard Clerfayt (DéFI), chef de file de la Liste du Bourgmestre, à Schaerbeek lors du dernier scrutin et le MR dans le but d'élargir la majorité Liste du Bourgmestre-Ecolo aux deux élus MR du conseil et à l'élu MR du conseil du CPAS. Bernard Clerfayt lui-même avait demandé au MR de se prononcer sur des modalités précises. En cas de concrétisation, la conseillère communale Angelina Chan aurait accédé au collège comme échevine, et non Georges Verzin, le chef du groupe, pas vraiment en odeur de sainteté à la présidence du parti. Depuis le départ de deux conseillers de la Liste du Bourgmestre pour le cdH (opposition), au printemps dernier, la majorité schaerbeekoise est passée de 27 à 25 sièges sur 47. Des négociations avec le cdH entamées en vue d'un retour dans une majorité dont il faisait partie jusqu'en 2018 n'ont pas abouti. La Liste du Bourgmestre s'est alors tournée vers le MR (2 élus et un conseiller de CPAS). Bernard Clerfayt proposait au MR de rejoindre la Liste du Bourgmestre "dès maintenant et pour les élections de 2024". (Belga)