Rik Verbrugghe, manager sportif d'Israel Start Up Nation, est "convaincu à 99 pour-cent" que Chris Froome retrouvera son ancien niveau. Le Britannique se trouve actuellement en Californie où il travaille encore à sa rééducation après sa chute au Dauphiné 2019 tandis que sa nouvelle équipe est en stage à Gérone.Verbrugghe est depuis peu le chef sportif d'Israel Start Up Nation. "Ces dernières semaines, il y a eu beaucoup de réunions et de discussions virtuelles avec toutes les personnes concernées", a expliqué l'ancien sélectionneur belge. "J'ai essayé de comprendre comment cette équipe fonctionne et quels sont les points faibles et forts. L'une de mes tâches consiste à définir la structure de l'équipe. C'est passionnant et je dispose d'une grande liberté. Je trouve intéressant de pouvoir apporter cette homogénéité, de placer les bons pions aux bons endroits. En décembre, nous avons eu un camp avec les entraîneurs et les directeurs sportifs. Il y a eu beaucoup de consultations et maintenant tout doit être mis en œuvre." Israël Start Up Nation a effectué quelques gros transferts, recrutant Chris Froome, Michael Woods et Sep Vanmarcke. Froome ne se trouve pas en stage à Gérone, mais en Californie, où il poursuit sa rééducation. "Après la Vuelta, il s'est rendu en Californie pour un événement caritatif. Il a trouvé un environnement où il se sent bien, où il peut progresser. Notre tâche, en tant qu'équipe et entraîneurs, est de ne pas interrompre cela. Chris se sent bien et a peut-être trouvé la clé pour son retour." Froome voulait disputer le Tour en 2020, mais sa condition ne lui a pas permis d'être sélectionné. Il s'est rabattu sur la Vuelta, mais sans convaincre. "Avec le confinement, il n'a pas eu la revalidation qu'il devait avoir", a relativisé Verbrugghe. "Il ne pouvait se rendre chez certains kinés en raison du virus. Ensuite tu prends du retard. C'est ce sur quoi nous voulons travailler cet hiver pour qu'il puisse à nouveau prendre le départ des courses à 100 pour-cent. Ce sont des détails, mais ils sont importants. Il peut à nouveau mettre autant de puissance dans la jambe droite que dans la gauche. C'est une étape importante. Le Froome de maintenant n'est pas le même que celui de la Vuelta." Verbrugghe pense que le travail actuel permettra de remettre Froome à son niveau. "Il y a 99 pour-cent de chance qu'il retrouve son niveau, parce qu'il est tellement motivé." Concernant la quête d'un cinquième Tour de France, Verbrugghe reconnaît que "les jeunes gars, comme Pogacar et Bernal, seront durs à battre, ils ont déjà gagné le Tour. Et tu as aussi Evenepoel qui arrive. Il est difficile de dire si le niveau de Chris sera assez élevé pour encore gagner le Tour, mais il retrouvera son niveau", conclut Verbrugghe, qui estime que, même à distance, il sentait "la passion et l'envie de Froome revenir". (Belga)