Pour la troisième fois de sa carrière, Sep Vanmarcke a pris la troisième place du Circuit Het Nieuwsblad (WorldTour) samedi après être monté sur le podium en 2017 et 2018. Le Flandrien voulait "se montrer" aux yeux de sa nouvelle équipe, Israel Start-Up Nation et estime sa "mission accomplie".Malgré une chute peu après la mi-course, Sep Vanmarcke a pu recoller au peloton sans difficultés, se mêlant même au sprint final où il n'a rien pu non plus face à l'Italien Davide Ballerini, surprenant vainqueur devant le Britannique Jake Stewart. "C'est très frustrant, mais il semble que les chutes dans les grandes courses, c'est toujours pour moi", a regretté Sep Vanmarcke qui a avoué avoir commis une erreur alors que "cela faisait un moment que le peloton devenait nerveux et que cela frottait sur les pavés pour prendre ses positions. Heureusement, je n'ai pas eu de casse et j'ai pu revenir. J'ai même pu sprinter pour la victoire. Je voulais aussi être bon encore ici, cela faisait quelques années, beaucoup trop. Et je voulais aussi me montrer pour ma nouvelle équipe. Je ne m'attendais pas à faire le sprint, mais dans le final, je me suis retrouvé d'un coup dans la roue de Ballerini. Et j'ai fait le sprint pour finalement terminer troisième. Je suis très content. Mission accomplie", a conclu Sep Vanmarcke qui va disputer mardi le Grand Prix Samyn (1.1) et ce pour la première fois de sa carrière. (Belga)