La Juventus devra patienter encore quelques jours pour fêter son 36e titre de championne d'Italie. Les Turinois auraient pu s'assurer du 'Scudetto' en cas de victoire face à l'Udinese jeudi mais ils se sont inclinés 2-1 contre toute attente. A trois journées de la fin du championnat, les 'Bianconeri' comptent encore six points d'avance sur l'Atalanta, 2e, et sept sur l'Inter, 3e. Face au 16e de Serie A, la Juventus espérait rapidement terminer le travail mais n'a une nouvelle fois pas brillé, comme lors des quatre dernières rencontres où elle avait récolté cinq points sur douze. Ce jeudi, l'équipe de Maurizio Sarri a pris la situation en main comme à son habitude mais s'est trop rarement montrée dangereuse face au but. Au contraire, les Turinois se sont fait peur dès la 8e minute avec une déviation sur son propre poteau de Danilo. La Juve est malgré tout parvenue à regagner les vestiaires avec un but d'avance grâce à Matthijs De Ligt. Le défenseur néerlandais a tenté sa chance à distance et fait 0-1 d'une superbe frappe à la 42e minute. Le plus dur semblait fait pour la Juventus mais les 'Bianconeri' se sont à nouveau distraits au retour des vestiaires. Un centre venant de la gauche a pris la défense turinoise par surprise et a permis à Ilija Nestorovski, esseulé au deuxième poteau, d'égaliser (52e). La réaction de la Juventus n'est pas arrivée et inévitablement, l'Udinese est parvenue à retourner la situation à son avantage. Bien disposés en défense, les Frioulans ont piégé la Juventus en contre dans les arrêts de jeu grâce à une chevauchée balle au pied dévastatrice de Seko Fofana (90e+2). Un but fondamental pour les espoirs de maintien de l'Udinese, désormais 15e avec 39 points soit sept de plus que le premier relégable Lecce. La Juventus est, elle, sortie la tête basse en enregistrant un quatrième match sans victoire lors des cinq dernières rencontres. Les Turinois auront toutefois l'occasion d'être sacrés dès dimanche à l'occasion de la réception de la Sampdoria. (Belga)