Le virologue Marc Van Ranst estime que les nouvelles mesures du gouvernement fédéral n'arrivent pas trop tôt, a-t-il déclaré mardi soir sur le plateau du journal télévisé de VTM. "Ce sont des mesures fermes, et les gens vont le sentir aussi. Mais si nous suivons les règles, tout ira bien", a-t-il précisé. Le gouvernement fédéral et les entités fédérées ont pris mardi des mesures sévères pour contenir la progression du coronavirus en Belgique. À partir du vendredi, les cafés fermeront à 23h00 pendant un mois et nous devrons limiter nos contacts étroits à trois par mois. Le virologue Marc Van Ranst se réjouit du signal fort envoyé par le nouveau gouvernement. "Nous n'avons pas eu le luxe d'attendre plus longtemps, chaque jour compte. Ce sont des mesures fermes et les gens vont les ressentir. Mais s'ils suivent les mesures, tout ira bien." Le virologue prévient que nous ne verrons pas l'effet immédiat des mesures. "Ce revirement ne viendra pas après une semaine d'efforts", a-t-il souligné. "Nous aurons besoin d'une douzaine de jours pour voir les effets de ces nouvelles règles." Ainsi, à partir de vendredi, nous pouvons avoir trois contacts étroits, mais nous pouvons recevoir quatre personnes à la maison. "Ce n'est pas si difficile", a poursuivi M. Van Ranst. "Chez certaines personnes, nous devrons garder la distance d'un mètre et demi et porter un masque. Mais je suis sûr que le gouvernement va bientôt proposer des questions et réponses fréquemment posées." (Belga)