Sofia Kenin (WTA 4), tête de série N.2 et surtout lauréate de l'Australian Open en début d'année, sera l'adversaire d'Elise Mertens (WTA 18) lundi à New York, pour une place en quarts de finale à l'US Open. Samedi soir, sur le court Louis Armstrong, l'Américaine, 21 ans, a rejoint la Limbourgeoise en battant la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 31), 26 ans, 7-6 (7/4), 6-3 après avoir été menée 4-2, 40-0 dans le premier set. "Je suis si fatiguée", a déclaré Sofia Kenin après sa victoire, dans ce qui fut peut-être le meilleur match du tableau féminin depuis le début du tournoi. "Elle jouait très bien dans ce premier set. Je pense que ce fut d'ailleurs son meilleur match contre moi. Elle servait bien, se déplaçait bien et me sortait des coups fabuleux, accompagnés de quelques points chanceux. C'était une grande bagarre. Il fallait que je m'accroche, me disant qu'elle ne pourrait probablement pas maintenir ce niveau tout le match si je jouais bien. Et c'est ce qui s'est passé, même si elle m'a mené la vie dure jusqu'au bout". Il s'agira de la troisième confrontation entre Sofia Kenin et Elise Mertens sur le circuit. L'Américaine d'origine russe l'a toujours battue jusqu'ici, mais elle était passée par le chas de l'aiguille la dernière fois, l'automne dernier à Wuhan, s'imposant 4-6, 6-4, 7-6 (7/5). "Cela avait été un match très spectaculaire. Je pense que j'avais gagné de deux ou trois points, dans le tie-break du troisième set", a-t-elle raconté. "Elle sert bien et elle frappe fort dans la balle. Je m'attends à un match très physique et je vais essayer de bien me reposer, car là j'ai quelques crampes. Mais bon, j'ai l'impression de bien jouer et d'être en train de grandir dans le tournoi. Il n'y a pas de spectateurs et je ne peux pas loger au J.W Marriott avec vue sur Central Park et flâner sur la 5e Avenue, mais j'essaie de ne pas trop y penser. On peut être reconnaissant que l'US Open ait lieu, car c'était du 50/50. Et j'essaie d'en tirer le meilleur". (Belga)