Les autorités turques ont arrêté 64 internautes accusés d'avoir partagé des contenus "infondés" ou relevant de la "provocation" sur les réseaux sociaux, en lien avec le nouveau coronavirus. Les enquêteurs turcs sont en outre à la recherche de 178 autres suspects, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié tard jeudi. Le gouvernement turc appelle depuis plusieurs jours à ne pas relayer de fausses informations susceptibles de semer la panique autour de la pandémie de Covid-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. Le nouveau coronavirus a fait quatre morts et a infecté 359 personnes en Turquie, selon le dernier bilan officiel communiqué jeudi soir. La Turquie a pris de nombreuses mesures ces derniers jours et annoncé vendredi l'interdiction de toute manifestation culturelle, artistique ou scientifique jusqu'à fin avril. (Belga)