Les discussions, dans le cadre du crucial sommet européen qui a lieu depuis vendredi matin à Bruxelles, ont été interrompues samedi peu après 23h00, selon le porte-parole du président du Conseil européen Charles Michel.La réunion, la première depuis l'éclatement de la pandémie de Covid-19 en Europe avec présence physique des 27 chefs d'Etat et de gouvernement dans le bâtiment Europa, était normalement prévue sur deux jours, vendredi et samedi. Mais vu les dossiers épineux sur la table, et les énormes divergences qui se sont encore manifestées peu avant le sommet, il a été décidé de le prolonger. Les dirigeants des 27 se retrouveront dimanche à partir de midi, selon le porte-parole de la présidence. Les deux gros dossiers, liés l'un à l'autre, sur la table sont le cadre budgétaire de l'UE pour les années 2021 à 2027, ainsi que l'instrument de relance que la Commission avait proposé pour que le continent se relève de la crise du coronavirus sans trop de déséquilibre entre Etats. Cet instrument serait, selon la proposition de la Commission reprise par Charles Michel comme base de négociation, doté de 750 milliards d'euros, financés par un emprunt de la Commission sur les marchés financiers. Cet emprunt créerait un inédit endettement commun des 27 Etats membres. (Belga)