Tanzanie: deuil national après l'explosion meurtrière d'un camion-citerne

Publié le à MOROGORO (TZA)

Le président tanzanien John Magufuli a décrété un deuil national jusque lundi inclus à la suite de la catastrophe qui a fait au moins 64 victimes, tuées samedi dans l'explosion d'un camion-citerne accidenté dont elles tentaient de siphonner le carburant, a-t-on appris dimanche de source officielle.Les faits se sont déroulés samedi matin sur la commune de Msamvu, dans l'immédiate périphérie de Morogoro, un ville située à quelque 200 kilomètres à l'ouest de la capitale économique Dar es Salaam, sur l'un des principaux axes routiers du pays. Le poids lourd s'est renversé sur la chaussée, en tentant selon des témoins d'éviter une moto. Dans la foulée, des conducteurs de "boda-boda" - des moto-taxis - ont afflué sur les lieux pour tenter de récupérer du carburant qui s'échappait de la citerne, tout comme des habitants de la commune. Puis l'essence s'est embrasée. "Le président John Magufuli décrète trois jours de deuil national à compter de ce (samedi) 10 août", indique un communiqué officiel publié tard dans la soirée de samedi et consulté dimanche matin par l'AFP. Le dernier bilan donné samedi soir par le gouverneur de Morogoro, Stephen Kebwe, fait état de 64 morts et 70 blessés. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.