Thierry Neuville (Hyundai I20 Coupé WRC) occupe la 4e place du 89e rallye de Monte Carlo après les trois spéciales disputées samedi dans la région de Gap. Le Français Sébastien Ogier occupe la première place de cette manche inaugurale du championnat du monde WRC devant ses équipiers chez Toyota, le Gallois Elfyn Evans, 2e à 13 secondes, et le Finlandais Kalle Rovanperä, 3e à déjà 56.8 secondes. Neuville pointe à 1:03.8.Le Saint-Vithois a connu une journée contrastée. Il ne fut que 8e de la première portion chronométrée (ES9, La Bréole-Selonnet) à 42.2 secondes de Sébastien Ogier. Le champion du monde en titre en avait profité pour reprendre la première place du général à son équipier Elfyn Evans pour 10.4 secondes. Neuville accusait alors 1:33.9 de retard mais profitant d'une crevaison d'Ott Tänak (Hyundai), il se retrouvait 4e au classement. Changement de scénario sur la neige de l'ES 10 (Saint-Clément-Freissinières). Neuville signait son premier "scratch" avec Martijn Wydaghe à ses côtés. Ogier terminait 6e et cédait 42.2 secondes au Belge tout en creusant l'écart sur Evans (14.3). Neuville revenait à 51.7 secondes d'Ogier mais surtout à 1.4 seconde de la 3e place du Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota). Tänak, victime d'une seconde crevaison et n'ayant plus de roue de secours, a dû rejoindre l'assistance sur trois roues, une infraction au règlement synonyme de mise hors course et d'abandon. L'Estonien ne pourra participer au Rally 2 dimanche et ne marquera pas de point. Dans la 3e et dernière spéciale, la même que la première du jour mais cette fois disputée en plein jour, Neuville a de nouveau concédé du temps. Le meilleur pilote Hyundai a fini 4e à 13.4 secondes d'Evans et à 5.6 de Robvanperä, 3e. Ogier, 2e chrono à 1.3 secondes, abordera l'ultime journée avec 13 secondes d'avance sur Evans. Il peut remporter son 7e Monte Carlo dimanche ce qui constituerait sa 50e victoire en WRC. Interrogé à l'issue de la dernière spéciale samedi, Thierry Neuville a confié : "Ce fut encore une journée de défis délicats. Ce ne fut pas la grande attaque. Mais ça va. Il y avait moins de glace que sur nos notes. Je n'ai pas pris de risques." Dimanche, quatre spéciales sont programmées à partir de 8h30, avec le départ de la Power Stage, l'ultime secteur chronométré, à 12h18. (Belga)