La Russie sera le premier adversaire de la Belgique à l'Euro 2020. Les Russes joueront ensuite contre la Finlande avant un déplacement au Danemark. "Nous avons récemment joué contre la Belgique (en qualification, ndlr) et à présent nous sommes à nouveau dans le même groupe", a expliqué Stanislav Cherchesov, le sélectionneur russe. "Ce dernier duel m'a appris que nous devions encaisser moins de buts. Pour cela, nous avons besoin de plus d'équilibre dans notre jeu, il ne s'agit pas seulement de jouer de manière plus défensive. Nous jouons notre match d'ouverture contre la Belgique, le favori du groupe. C'est un point négatif. Puis nous terminons par un match au Danemark, ce qui est tout aussi négatif. Mais j'ai appris que deux négatifs donnent du positif", a résumé le sélectionneur russe en zone mixte. Le tirage au sort, effectué samedi à Bucarest, a aussi réservé la Finlande comme troisième adversaire. "Je ne peux pas dire grand chose sur la Finlande, car je dois admettre que je ne l'ai pas beaucoup vu jouer ces derniers temps. Mais ils se sont qualifiés et méritent d'être ici. La plupart de leurs joueurs évoluent à l'étranger et cela rend leur équipe plus forte." En l'absence de journaliste danois, Age Hareide ne s'est pas présenté en zone mixte. (Belga)