Le Colombien Miguel Angel Lopez portera le premier maillot rouge de cette 74e édition du Tour d'Espagne, dimanche au départ de la 2e étape. Samedi soir à Salinas de Torrevieja, son équipe Astana a remporté le contre-la-montre par équipes avec deux secondes d'avance sur Deceuninck Quick-Step. "Je suis très content parce qu'on a fait les choses bien", a déclaré celui qu'on surnomme 'Superman'. "C'est grâce à toute l'équipe, à l'effort de chacun, qu'on a obtenu cette victoire. On n'avait pas pris de décision (quant au coureur qui passerait la ligne le premier, ndlr). Ça s'est fait sur le moment. Je suis entré en deuxième position dans le dernier virage, juste derrière Gorka (Izagirre, ndlr). Il m'a laissé passer pour que je fasse les 150 derniers mètres. Nous sommes très heureux et on va profiter de chaque moment que la course nous offre. Nous avons bien travaillé ces dernières années et c'est le moment d'en profiter. Nous avons le maillot rouge et on va avancer avec tranquillité parce que j'ai une grande équipe pour me soutenir." Astana ne compte pas spécialement défendre ce maillot rouge dans les prochains jours. C'est en tout cas ce qu'a déclaré le Danois Jakob Fuglsang, autre atout majeur dans le jeu de la formation kazakhe. "Je ne pense pas qu'on a besoin de donner tout ce qu'on a pour le défendre. J'imagine que Deceuninck-Quick Step va essayer de nous le prendre parce qu'ils sont tout près mais je ne pense que ce soit mauvais de le perdre. La première journée sera nerveuse et ce n'est pas une étape facile donc on verra bien." (Belga)