Champion du monde de la spécialité, Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) s'est montré intraitable sur le contre-la-montre de 34,1 kilomètres entre Conegliano et Valdobbiadene samedi lors de la 14e étape du Tour d'Italie. L'Italien, dont c'est déjà le 3e succès sur ce Giro, a devancé son équipier australien Rohan Dennis, l'Américain Brandon McNulty (UAE Emirates) et Thomas De Gendt (Lotto Soudal). Leader du général, le Portugais Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) a terminé 6e et conforté son maillot rose. Victor Campenaerts (NTT) a été le premier à établir un temps de référence. Le Belge, détenteur du record de l'heure, a signé le chrono de 44:46, prenant provisoirement la tête avant de terminer 12e. Ancien champion du monde, Dennis s'est ensuite porté en tête grâce à un temps de 43:06. L'Australien n'a pu que constater la suprématie de son équipier Ganna, qui a avalé les 34,1 km à une moyenne de 47,953 km/h. Vainqueur du chrono de la première étape et en solitaire lors de la 5e, Ganna, en 42:40, a signé la 9e victoire de sa carrière. Parti peu après, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a été impressionnant. Le baroudeur avait annoncé avoir de bonnes jambes et l'a prouvé en tenant longtemps la 3e place grâce à un temps de 43:51. Il a finalement terminé au pied du podium. Almeida et le Néerlandais Wilco Kelderman (Sunweb), les deux premiers du général, ont signé les deux meilleurs temps des membres du top 10. Sixième du jour, le Portugais a conservé sa tunique rose grâce à un temps de 44:11. Il a même repris 16 secondes à son rival néerlandais, 9e en 44:27. Le Portugais de 22 ans, en rose depuis l'issue de la 3e étape, compte désormais une avance de 0:56 sur Kelderman au général. Malade, le grimpeur Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) n'a pas pris le départ samedi. Porteur du maillot jaune sur le Tour 2019 et vainqueur de deux étapes du Giro (2016, 2019), l'Italien de 25 ans souffre d'une bronchite. C'est une perte considérable en vue des étapes de montagne pour Vincenzo Nibali. Dimanche, la 15e étape de ce 103e Tour d'Italie reliera la base aérienne de Rivolto à Piancavallo. Après 185 kilomètres, la victoire se jouera au sommet d'une ascension de 14,3 kilomètres à 7,8% de moyenne. Trois cols de 2e catégorie serviront de mise en bouche. Lundi, le peloton observera sa deuxième journée de repos. (Belga)