Le Britannique Tao Geoghegan Hart a remporté samedi la 20e étape du Tour d'Italie, à Sestriere. Le coureur d'Ineos peut rêver de la victoire finale: il entamera le chrono final, dimanche à Milan (15,7 km), dans le même temps que le maillot rose, l'Australien Jai Hindley (Sunweb). "Ce sera une question de jambes", a estimé le Britannique après la course au micro de la RAI. Geoghegan Hart, 25 ans, et Hindley, 24 ans, se sont disputés la victoire d'étape au sprint. Fair-play, le Britannique a félicité l'Australien après l'étape. "Oui, je suis heureux pour Hindley. Je suis heureux pour mon équipe. Je suis heureux pour le Giro après une aussi belle journée", a commenté le coureur d'Ineos après la course. Le vainqueur final de cette 103e édition sera donc connu au terme du chrono de dimanche. "Un chrono, c'est une question de jambes. Le chrono est court. J'espère connaître une bonne journée et on verra si la chance est là", a résumé Geoghegan Hart. "C'est bien pour les organisateurs que tout soit si serré avant la dernière étape. Tout peut arriver. Ce sera court, mais comme chaque jour, je ferai de mon mieux et on verra ce qui arrivera." Geoghegan Hart se retrouve à lutter pour le maillot rose alors qu'il pointait encore à 3:44 de la tête du général après le chrono samedi passé. "C'est incroyable. Je ne peux pas dire que je m'y attendais. Depuis, je me suis vraiment battu. Aujourd'hui, je dois encore remercier Rohan Dennis. Il a fait une travail fou, il a fait exploser la course. Je remercie aussi toute l'équipe." Une équipe Ineos qui était venue avec Geraint Thomas comme capitaine. Geoghegan Hart a d'ailleurs perdu du temps en Sicile pour rester auprès de son capitaine, finalement contraint à l'abandon après une chute. "J'y pense bien sûr, mais c'est la vie. Comme tout le monde le sait, nous étions venus pour gagner avec Geraint Thomas, et on aurait fait tout pour notre capitaine. Nous l'avons fait d'ailleurs en Sicile, mais la vie va ainsi, le sport aussi." (Belga)