Les tests des trois coureurs colombiens de l'équipe UAE qui n'ont pas pris le départ de la 2e étape du Tour de Burgos mercredi après un "contact" avec une personne testée positive au Covid-19, "se sont révélés négatifs" a annoncé leur formation par communiqué. Par mesure de précaution, pour la première course cycliste de haut niveau après plus de quatre mois d'interruption en raison de la pandémie de coronavirus, Sebastien Molano, Cristian Munoz et Camilo Ardila avaient "été placés à l'isolement" et "envoyés chez eux" pour éviter une éventuelle contamination du peloton. "Les trois coureurs colombiens ont été en contact samedi avec une personne (hors de la course) ensuite testée positive au Covid-19 hier (mardi)", avait indiqué UAE. Finalement, les tests auxquels le trio a été soumis mercredi "se sont révélés négatifs", a précisé l'équipe quelques heures après l'arrivée de l'étape du jour remportée par son sprinteur, colombien lui aussi, Fernando Gaviria. Leur retrait illustre les précautions maximales du peloton pour éviter que la reprise tourne court: le résultat de leurs deux tests exécutés en amont de l'épreuve comme le veulent les directives de l'UCI, étaient déjà négatifs. Et avant le départ de la 1re étape, la veille, l'équipe Israël SN avait déjà dû retirer des engagés, "par précaution", l'Israëlien Itamar Einhorn et le Britannique Alex Dowsett. Tous deux avaient été en contact récemment avec leur coéquipier Omer Goldstein, jusqu'à présent asymptomatique mais positif au Covid-19 et mis lundi en quarantaine. Leurs tests s'étaient ensuite également révélés négatifs. (Belga)