Pour la deuxième fois dans ce Tour, Greg Van Avermaet a fini quatrième d'une étape, vendredin à Champagnole. "J'espérais plus que cette quatrième place", a reconnu le champion olympique après la course. Van Avermaet savait au départ, vendredi à Bourg-en-Bresse, qu'il avait une dernière occasion de briller dans ce Tour. Il s'est d'ailleurs retrouvé dans le bon groupe. "La manière dont la course se déroulait était idéale", a raconté le coureur de CCC. "J'avais déjà essayé avant cette attaque décisive. Après, je me suis joint à ce groupe. Un beau groupe. J'étais heureux de pouvoir rouler pour la victoire, donc j'espérais plus que cette quatrième place. C'est dommage." Son équipier Matteo Trentin a été le premier à essayer dans le final. "Il n'était pas convenu qu'il tente quelque chose, mais il y avait une petite bosse, et il a peut-être vu cela comme le bon moment pour partir. Il a roulé à fond, et mis tout le monde à bloc. Nous sommes revenus sur lui, et Andersen a directement essayé. Il a pris rapidement 20 secondes et là tu sais que ce sera difficile de le reprendre. C'est un peu ce qu'il a fait à Lyon (où le Danois s'était aussi imposé, ndlr). Il lui restait encore un peu plus dans les jambes." Van Avermaet est resté correct par rapport à son équipier Trentin, mais il a laissé entendre qu'il avait été surpris par son attaque. "Il avait la vitesse, mais en même temps, il sait qu'en roulant pour le maillot vert, Sagan et Bennett vont aussi réagir." "Andersen est parti au bon moment et a réussi à créer un trou", a-t-il raconté. "J'ai encore essayé, mais boucher 30 secondes sur quelqu'un qui va à fond, ce n'est pas simple, et il n'y avait pas une grande collaboration dans le groupe. Andersen était de plus en plus loin et tu te rends compte que tu roules pour la deuxième place. Je suis passé proche de la victoire plusieurs fois dans ce Tour, mais elle m'a échappée. Cela fait du bien de lutter encore une fois pour la victoire, mais tactiquement, ce n'était pas tout à fait bon. Maintenant, bon, le plus fort est parti au bon moment et a gagné." L'équipe Sunweb a signé une nouvelle victoire dans ce Tour. "Ils jouent bien le jeu collectif" a résumé le champion olympique. "Ils roulent bien en équipe, ils sont toujours à deux dans le final et quand ils sont rentrés dans le groupe, ils ont dit qu'ils comptaient sur leur sprinteur dans le groupe de poursuite. Ils font toujours cela. C'est la manière dont ils roulent: ils ne vont pas à fond, jouent différentes cartes et c'est leur force dans ce genre de final." (Belga)