Julian Alaphilippe (Elegant-QuickStep) s'est montré offensif sur les routes du Tour des Flandres dimanche. Le champion du monde français a notamment placé une accélération qui a fait des dégâts dans le Koppenberg, mais il n'a pu suivre Kasper Asgreen lorsque son coéquipier a attaqué à 27 km de l'arrivée, suivi par Wout van aert et Mathieu van der Poel."Une belle course et une bonne journée pour nous", a déclaré Julian Alaphlippe, 42e sur la ligne d'arrivée. "On a pris nos responsabilités comme on a l'habitude de le faire. Dans le final, on a très bien couru, Kasper (Asgreen) était très fort. J'étais bien mais pas assez pour l'accompagner dans les derniers kilomètres. Il a fait un grand numéro. Je suis très heureux pour lui, il le mérite. Sur des courses aussi dures, après tant de kilomètres, c'est ce qui reste dans les jambes qui fait la différence". (Belga)