Les 11.500 personnes séjournant actuellement dans les 137 maisons de repos bruxelloises devraient être vaccinées en trois semaines à partir du 5 janvier, espère la Région lundi, à l'occasion de la première injection du vaccin sur son territoire pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.Le premier vaccin bruxellois a été inoculé à Lucie Danjou qui, à l'âge de 101 ans, est la plus vieille résidente de la maison de repos de Notre-Dame de Stockel, dans la commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Pierre. Après la centenaire, quatre autres résidents ont également reçu le vaccin de Pfizer/BioNTech et 62 autres devraient encore être vaccinés ce lundi. En outre, trois membres du personnel recevront également l'injection. Le vaccin a été administré, sous un tonnerre d'applaudissements, en présence du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron, de la directrice de la maison de repos et de quelques membres du personnel. "La campagne de vaccination ne débute véritablement que le 5 janvier mais il était important pour nous d'administrer les premiers vaccins aux résidents des maisons de repos, aux personnes âgées qui ont souvent déjà d'autres problèmes de santé et qui vivent en groupe. Ils sont sans conteste le plus grand groupe à risque. La vaccination est la dernière étape de toute une série de mesures que nous avons prises depuis mars pour les protéger", a déclaré M. Maron. Environ 11.500 personnes séjournent actuellement dans les 137 maisons de repos bruxelloises. La Région de Bruxelles-Capitale espère les vacciner tous dans les trois premières semaines de janvier. Le 5 janvier, la première vague commencera avec 50 maisons de repos. Une semaine plus tard, le 11 janvier, 60 autres suivront et dans la semaine du 18 janvier, ce sera au tour des dernières. Si une maison de repos accuse une percée du virus dans les deux semaines précédant la vaccination, cette dernière sera reportée. (Belga)