Les États-Unis se sont dis "profondément déçus" jeudi par la décision de la justice européenne invalidant un mécanisme crucial permettant le transfert de données personnelles entre l'Union européenne et les États-Unis, dans un communiqué du ministère du Commerce. Washington continuera à travailler avec la commission européenne, et étudie la décision de justice en détail pour en comprendre tous les effets concrets, a affirmé Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce. "Nous espérons pouvoir limiter les conséquences négatives pour la relation économique transatlantique qui pèse 7.100 milliards de dollars et qui est vitale pour nos citoyens, entreprises et gouvernement respectifs", a-t-il ajouté. (Belga)