Trois casques bleus burundais ont été tués en Centrafrique par des "combattants armés non identifiés", a annoncé vendredi l'Onu, alors que des élections présidentielle et législatives doivent se tenir dimanche dans le pays."Trois casques bleus du Burundi ont été tués et deux autres blessés à Dékoa" (centre), a précisé l'Onu, en condamnant des attaques menées par "des combattants armés non identifiés". Ces attaques interviennent alors que la coalition de groupes rebelles, à l'offensive depuis une semaine contre le gouvernement centrafricain, a rompu vendredi son cessez-le-feu. (Belga)