Une opération a été menée le 8 décembre dès 05h00 par la PJF Mons-Tournai dans le cadre de l'enquête visant une tentative d'assassinat commise le 16 juin 2020 vers 14h50 à Quaregnon. Trois individus ont été placés sous mandat d'arrêt, a indiqué la police judiciaire de Mons.Les faits remontent au 16 juin 2020, quand des coups de feu avaient été tirés à Quaregnon au départ d'un véhicule en direction de personnes travaillant sur un chantier. L'enquête menée par la police fédérale tendait à démontrer que la personne visée, membre du club de motards Hells Angels, avait été victime d'un règlement de compte dans le cadre d'une guerre de territoires et de différends entre les Hells Angels et le club de dissidents Vakeso Drom, proche des Bandidos. Cinq perquisitions et cinq interpellations ont été effectuées mardi. Ces opérations ont, notamment, permis aux policiers de mettre la main sur une arme de poing pouvant avoir servi à la commission des faits. Après auditions par la police judiciaire, trois suspects ont été entendus par la juge d'instruction et ont été placés sous mandat d'arrêt. La division "Criminalité organisée" de la PFJ Mons-Tournai poursuit l'enquête sous la direction de la juge d'instruction en charge du dossier. (Belga)