Quelque 3.000 arbres seront plantés ces prochains jours à Lanaye, dans la commune de Visé (province de Liège), dans le cadre d'une action baptisée "Forest in One Day", organisée par le fournisseur d'énergie Luminus et le Jane Goodall Institute Belgium. Les premiers coups de pelle ont été donnés ce dimanche, en présence de la ministre fédérale de l'Énergie Tinne Van Der Straeten.En 2019, Luminus et le Jane Goodall Institute Belgium ont noué un partenariat d'une durée de trois ans, dont l'objectif est de planter au moins 36.000 arbres indigènes résistants au changement climatique en Belgique ainsi que 3.600.000 arbres en Afrique pour construire un avenir énergétique neutre. En Belgique, cette campagne de reboisement a lieu chaque année, le premier dimanche de février, sur trois sites différents. Cette année, 14.000 arbres doivent être plantés à Visé, Brakel et Alken. "Pour réduire les émissions de CO2, il faut les capter et le meilleur moyen est d'utiliser la force de la nature représentée par les arbres", a fait valoir le CEO de Luminus, Grégoire Dallemagne. "L'année 2020 aura été l'une des plus chaudes jamais enregistrées et la lutte contre le réchauffement climatique ne peut être différée en raison de la crise du Covid", a ajouté la ministre de l'Energie. Le choix de la parcelle à Lanaye réjouit la bourgmestre de Visé, Viviane Dessart. "C'est un site extrêmement bien situé. Ancien terrain de football, il se trouve à côté de la réserve naturelle de la Montagne Saint-Pierre, à proximité du canal de Lanaye, de la Meuse et du Ravel. Ce projet contribuera à l'attractivité touristique par rapport à notre situation géographique", a-t-elle souligné. Le réaménagement du site de 2,2 ha "a été conçu en maintenant les plantations existantes pouvant être conservées et en faisant la part belle aux haies bocagères, aux bandes boisées et à des ilots diversifiés encadrant un vaste espace ouvert. Cela ne pourra que profiter à la biodiversité et au paysage. Certaines espèces menacées et protégées doivent en effet continuer à bénéficier d'une connectivité écologique en milieu ouvert entre la rive gauche de la Meuse et cette pointe de Lanaye et les Pays-Bas", a développé Pierre Hermans de la société partenaire de consultance forestière Sylva Nova. Cette année, l'action de reboisement n'a pas pu se faire avec les bénévoles et citoyens compte tenu des mesures sanitaires en vigueur. Mais tous les arbres seront bel et bien plantés en plusieurs jours. Le Premier ministre Alexander De Croo a assisté dimanche à l'action menée dans la commune de Brakel, en Flandre orientale. (Belga)