Franck Cammas et Charles Caudrelier, à la barre d'un multicoque géant volant de 32 m (Maxi Edmond de Rothschild), ont décidé vendredi de faire demi-tour après avoir percuté un OFNI (objet flottant non identifié) au large des Açores (Portugal) lors de leur tentative du Trophée Jules Verne.Cammas, Caudrelier et 4 hommes d'équipage s'étaient lancés, mercredi au large d'Ouessant, dans la tentative de record du tour du monde en équipage et sans escale. "Jeudi après-midi alors qu'il glissait au portant à plus de 30 noeuds (55 km/h, ndlr) entre les Açores et Madère, le Maxi Edmond de Rothschild a percuté un OFNI", a indiqué vendredi la team dans un communiqué, précisant que le choc avait été "violent". Les dommages sont au niveau du safran de flotteur bâbord mais également sur le foil bâbord, ce qui ne permet plus d'exploiter le bateau à 100 % de son potentiel, a souligné la team. Le foil est un appendice latéral qui élève la coque au dessus de l'eau pour faire filer le voilier à très vive allure. Le bateau, qui se trouve vendredi soir au nord de l'archipel du Cap Vert, fait désormais route vers son port d'attache, Lorient. Le maxi-trimaran avait passé la ligne de départ à une demi-heure d'intervalle avec un autre bateau géant volant, celui barré par Thomas Coville et 7 équipiers (Sodebo Ultim 3), qui lui se trouve toujours en course. Les marins chassent le record établi en janvier 2017 par Francis Joyon et ses 5 coéquipiers (Idec Sport) en 40 jours et 23 heures. L'équipe de Cammas et Caudrelier profitera d'une autre bonne fenêtre météo pour de nouveau tenter sa chance. (Belga)