"Je suis moins ému que samedi", a confié Laurens Sweeck dimanche, au terme du Krawatencross de Lille, qu'il a remporté, s'offrant un deuxième succès en deux jours. "Je suis très fier d'avoir roulé le meilleur week-end de ma carrière en ce qui concerne les résultats. Cela atténue un peu la peine." Sweeck était très ému après sa victoire samedi à Middelkerke, dernière manche du Superprestige, en raison du décès de son beau-père plus tôt dans la semaine."Je n'ai pas d'explication dans l'immédiat", a-t-il expliqué. "Je me sentais déjà bien le week-end dernier durant les Mondiaux, je ne suis sortis que lors des deux derniers tours, mais personne ne l'a vraiment remarqué. Je pense que je peux à présent poursuivre sur la lancée de ce week-end. Les journées ont été très dures, je n'ai pas pu bien dormir. J'espère que je peux à présent laisser ça derrière moi et que je pourrai à nouveau être à cent pour-cent le week-end prochain et compter sur les mêmes jambes." "Je sentais que j'avais la course tout le temps sous contrôle", a-t-il ajouté. "J'ai essayé de prendre le moins de risques possible. Tu devais constament être attentif durant le tour. Le parcours changeait un peu, car il y avait de la glace à certains endroits. Je n'ai jamais vraiment forcé, car j'évitais les risques, mais je contrôlais la situation." (Belga)