Donald Trump a assuré mardi avoir "une très solide chance de gagner" la présidentielle, lors d'un entretien accordé à la chaîne Fox le jour même de l'élection. Le président républicain, que les sondages placent derrière son rival démocrate Joe Biden, a estimé que "les foules incroyables" présentes à ses meetings allaient "se traduire" par des votes en sa faveur et créer la surprise comme en 2016. "On va gagner très largement au Texas, en Floride, en Arizona. Je pense que les résultats seront très bons pour nous en Caroline du Nord", a-t-il encore prédit, en référence à plusieurs Etats où les résultats pourraient être serrés. "Je pense que nous allons gagner en Pennsylvanie", un autre Etat-clé, a-t-il ajouté plus tard, lors de cette interview de plus d'une demi-heure. Le président a affirmé qu'il remporterait davantage de grands électeurs que les 306 gagnés en 2016. Pour accéder à la Maison Blanche, un candidat doit obtenir au moins 270 des 538 grands électeurs attribués au niveau des Etats. Donald Trump a par ailleurs balayé les inquiétudes selon lesquelles il pourrait déclarer victoire avant l'annonce de résultats officiels dans les Etats. Interrogé sur le moment où il se déclarerait gagnant, il a répondu: "seulement lorsque nous aurons une victoire. Il n'y a aucune raison de tirer des plans sur la comète". Concernant la suite de sa journée, le président a indiqué qu'il irait "remercier" dans la matinée des membres du parti républicain en Virginie. Une visite qui aura lieu à Arlington, dans la banlieue de la capitale américaine, selon son programme officiel, qui ne comporte pour le moment par d'autres événements. (Belga)