Donald Trump a insisté lundi en Californie, l'un des Etats de la côte ouest ravagés par des incendies meurtriers, sur la "gestion des forêts", alors que ses adversaires politiques l'accusent de ne pas prendre au sérieux la menace du réchauffement climatique.Le président américain effectue une visite à Sacramento, la capitale de Californie, où il sera informé de la situation sur place, avant de participer à une cérémonie en l'honneur de la Garde nationale de l'Etat. "C'est l'un des plus grands feux que l'on ait jamais vus, et nous avons beaucoup à faire en terme de gestion des forêts. De toute évidence, la gestion des forêts en Californie est très importante, et cela s'étend maintenant à Washington et l'Oregon", a déclaré le milliardaire républicain, qui tient régulièrement des propos climatosceptiques. "Quand des arbres tombent, après un peu de temps, 18 mois, ils deviennent très secs. Ils deviennent vraiment comme une allumette", a-t-il déclaré, expliquant par la suite: "Il n'y a plus d'eau qui passe, et ils deviennent très, très... ils explosent. Ils peuvent exploser." Au même moment, son adversaire démocrate Joe Biden a qualifié le président de "pyromane du climat". (Belga)